Notre centre d'hémodialyse en Tunisie

Clinique d’hémodialyse en Tunisie

C’est le plus grand centre d’hémodialyse en Tunisie accueillant plus de 100 patients chroniques en plus des urgences..

Sa présence au sein même de la clinique nous permet d’assurer la prise en charge de patients aiguës en toute sécurité.

Nous y accueillons les patients disposant d’une prise en charge CNAM, les étrangers de passage en Tunisie et les urgences dans le cadre l’insuffisance rénale aiguë.

Les personnes, en vacances en Tunisie et souhaitant faire leur dialyse dans notre centre, devront nous contacter 15 jours à l’avance afin de prendre contact avec leur centre d’origine.

Vous trouverez au bas de cet article les démarches réservées à l’accueil des vacanciers.

Notre équipe médicale et paramédicale

Trois médecins spécialistes en hémodialyse et 20 techniciens spécialisés vous prendront en charge tout au long de votre séance de dialyse.

Vous pourrez consulter dans cet article, le déroulement d’une séance d’hémodialyse habituelle pour un insuffisant rénal chronique.

Une attention particulière sera réservée à votre fistule artério-veineuse très précieuse pour toute personne dialysée. En cas de souci, nous avons la possibilité d’utiliser d’autres abords vasculaires en attendant de lui trouver une solution durable.

En plus de la surveillance lors de votre séance, nos praticiens suivront l’état de votre fistule artério-veineuse, surveilleront vos bilans mensuels et vos pathologies associées.

Un bilan biologique mensuel permettra d’évaluer la qualité des séances et de détecter d’éventuelles perturbations.

Nos médecins hémodialyseurs adapteront votre traitement et vous adresseront, en cas de nécessité, à leurs confrères pour des avis spécialisés.

Tous les patients ainsi que le personnel médical, paramédical et ouvrier est vacciné contre l’hépatite B.

Nos équipements

Nous disposons de 20 générateurs de dialyse en plus de 2 machines de remplacement.

Des filtres de norme CE de surface sera adaptée à votre poids seront utilisés lors de vois séances d’hémodialyse.

Pour les séances en urgence des patients souffrant d’une insuffisance rénale aiguë, nous avons la possibilité de prendre en charge les patients sous assistance respiratoire.

Notre salle de traitement d’eau de marque Gambro est régulièrement entretenue et surveillée avec des prélèvements bactériologiques réguliers.

Organisation de notre centre d’hémodialyse

Notre unité comporte 20 lits organisés de la façon suivante.

Trois lits isolés avec leurs générateurs sont réservés aux patients qui présente Hbc positifs et 17 lits pour les autres dialysés..

Notre programme comporte 3 séances quotidiennes, celle du soir étant réservée aux personnes professionnellement actives.

A la fin de chaque séance, les machines de dialyse sont nettoyées, et rincées. Une stérilisation des générateurs et systématiquement réalisée avant la fermeture.

Indications de l’hémodialyse

Les reins assurent une fonction vitale pour l’organisme, ils permettent par les urines, l’élimination des déchets présents dans la circulation sanguine.

En cas d’insuffisance rénale chronique au stade terminal, il est nécessaire de recourir à la dialyse.

L’épuration se fait à travers un abord vasculaire, généralement une fistule artério-veineuse confectionnée chirurgicalement.

Lorsque la fistule est défaillante, la dialyse se fait par l’intermédiaire d’un cathéter veineux central.

En pratique l’hémodialyse se déroule dans un centre spécialisé à raison de trois séances par semaine, chaque séance dure 4 heures.

Déroulement de la séance

  • A l’arrivée au centre, le patient se pèse afin de déterminer sa prise de poids depuis la dernière séance, ce qui représente la quantité de liquide à retirer lors de la séance.
  • Il est installé dans son lit, sa pression artérielle est notée sur le cahier de surveillance et sera contrôlée toutes les heures.

L’infirmier procède au branchement en ponctionnant la FAV par deux aiguilles spécifiques et en raccordant les tubulures à la machine.

  • Des paramètres seront affichés sur le cadran du générateur à savoir :

*Ultrafiltration

* Durée de la séance

* Pompe à sang

* Niveau du sel pendant la séance

  • Un anticoagulant est injecté dans le circuit extracorporel pour prévenir la coagulation du sang.
  • Pendant la séance une visite médicale a lieu pour une consultation particulière ou pour délivrer une ordonnance
  • Une collation est proposée au début de la séance et le malade peut se livrer à une gourmandise interdite en dehors de la dialyse
  • A la fin de la séance, l’infirmier démarre la restitution, les tubulures et aiguilles sont jetées et les points de ponction comprimés pendant quelques minutes
  • Un dernier contrôle de la pression artérielle est noté et le patient se pèse à nouveau afin de vérifier que le poids sec a bien été atteint.

Abords vasculaires en hémodialyse

Ils sont de deux types: soit par cathéter soit par anastomose artério-veineuse.

   Abord vasculaire veineux central : Les cathéters

Souvent posés en urgence, ou lorsque la fistule artérioveineuse ne fonctionne pas, l’acte consiste à mettre en place un cathéter dans la veine jugulaire interne (la droite étant privilégiée) ou à défaut dans la veine sous-clavière (non recommandée vu le risque de thrombose pouvant condamner tout le membre supérieur quant à une confection de fistule artério-veineuse) ou même dans la veine fémorale. Les cathéters proposés sont :

   -Les cathéters classiques à double lumières pouvant être utilisés pour une période moyenne de 3-4 semaines ; les risques étant l’infection et la thrombose.

   -Les cathéters tunnélisés, plus confortables pour le malade car non apparents et avec risque infectieux moindre. Ils peuvent avoir une durée de vie de quelques mois voir années. Ils constituent une bonne alternative chez les patients n’ayant plus un capital vasculaire permettant la confection de fistule artério-veineuse. Différents types existent sur le marché, notamment le classique (dit de Canaud) et celui avec Cuff permettant une meilleure fixation sous cutanée. Ils sont posés au bloc opératoire, généralement sous anesthésie locale et sous guidage échographique.

   -Le désilet fémoral monovoie est encore utilisé pour les dialyses en urgence et enlevé à la fin de la séance

   Abord artério-veineux périphérique natif : Fistule artérioveineuse (FAV)

La FAV constitue l’abord vasculaire de référence chez les dialysés et doit être toujours privilégiée du fait d’un meilleure confort pour le patient, une meilleur efficacité de la dialyse et un risque infectieux quasi-inexistant. Indiquée par le néphrologue et confectionnée par le chirurgien vasculaire, sa confection doit précéder le début de l’hémodialyse, lorsque la clairance de créatinine est aux alentours de 15 ml/min. Son utilisation n’est possible qu’après une période de 4 à 6 semaines après la confection.

Le côté non dominant (Bras gauche pour un droitier et inversement) sera préférentiellement choisi. Le site le plus distal sur le membre supérieur (fistule radio-radiale au niveau de l’avant bras) est préféré. En cas de mauvaise vascularisation périphérique, elle est confectionnée au niveau du bras (FAV huméro-céphalique ou huméro-basilique).

   Abord artério-veineux périphérique prothétique

La prothèse artério-veineuse n’est envisagée que si le capital artério-veineux du patient ne permet pas la confection d’une fistule native. Son temps de maturation est court et peut être utilisée rapidement après sa réalisation. Sa longévité est inférieure et le taux de complications est supérieur comparativement aux FAV.

Démarches pour la prise en charge des vacanciers

Il vous suffit de nous contacter et de nous mettre en relation avec votre centre d’hémodialyse.

Nous avons des conventions avec plusieurs pays dont la France notamment.

clinique